La muse et l'amateur de peinture

Une controverse astronomique

Hurmine & Lalya - page 52

Et en petit bonus aujourd'hui, l'intégralité du discours de cet étrange astronome

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

8 commentaires

Mosc a dit :

Et voilà, bien qu'avec un peu de retard, la page 52 fait son apparition… Nous quittons Hurmine et l'art pour suivre Lalya et s'intéresser, provisoirement, au domaine des sciences…

18 avril 2010

Gelweo a dit :

Eh bien, y a du monde sur les toits :)

18 avril 2010

Un visiteur ("R") a dit :

Waw, j'ai essayé de lire tout le discours de l'astronome, mais je pigai plus rien a la deuxieme ligne…

Un jour, je visiterai les toits de la ville en pleine nuit, juste pour le plaisir de faire la connaissance avec de tels olibrius…

18 avril 2010

KJF a dit :

Haha, j'aime beaucoup cette planche, et tout particulièrement l'avant-dernière case. Pourquoi ? Je sais pas mais c'est ainsi. Et encore un petit suspense de fin de page !!! :)

19 avril 2010

stoon a dit :

Laissons le peintre et Hurmine, sa muse tandis que sur les toits Lalya s'amuse !!! Que va t'elle trouver ? Vas-tu nous ressortir une vieille connaissance de derrière les fagots ?

19 avril 2010

Nada a dit :

Les rencontres sur les toits sont pleines d'imprévu ….comme KJF l'avant dernière case me plait beaucoup….:)

20 avril 2010

Un visiteur (Not Quite Dead) a dit :

L'enchaînement des trois avant-dernières cases me font assez penser à mes lectures de Tintin où on trouve parfois ce type d'humour. Il faudrait que je regarde où, exactement.

J'ai parfois l'impression de faire cet effet à mes élèves. o)

21 avril 2010

Mosc a dit :

Gelweo : et encore, je ne montre que les personnes intéressantes !

“R” : Bonne balade, mais choisis un jour moins venteux que celui-ci !

KJF et Nada : oui, parfois une image plaît plus que d'autres… j'ai un peu trop exagéré à mon goût la position de Lalya, je trouve, mais ça lui donne une certaine expressivité qui va bien avec le personnage.

Stoon : on est finalement en terrain connu, sur ces toits, comme le concluera Lalya dans la page suivante tout juste postée !

NQD : Ah, pour une fois que je ne pensais pas à un Tintin avec cette séquence* Mais c'est vrai que des cas de figures semblables s'y déroulent, ainsi que dans nombre d'autres bds ou films…

Je te souhaite quand même d'avoir des élèves moins dissipés que Lalya… :D

.* la référence, assez évidente, se trouvait en case 7 :p

22 avril 2010

Poster un commentaire :