Entre deux tomes

Sales gosses

Je continue à travailler à mes corrections ainsi qu'à quelques inédits pour l'album, dont un mini-chapitre de quelques pages vers le milieu de l'histoire, qui n'est pas vraiment nécessaire pour comprendre, mais sera un petit bonus agréable pour ceux qui reliront cette première partie sur papier.
Pour vous faire patienter un peu, voilà une petite illustration dont je vous laisse le loisir de reconnaître le contexte et les personnages. A bientôt pour du neuf !

La bande

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

7 commentaires

Dino a dit :

Hurmine petite avait déjà un foutu caractère.

12 juin 2014

Rosto a dit :

Superbe rendu, un cadre posé en 1 case! Excellente petite Hurmine!

12 juin 2014

Nada a dit :

Jolie photo de groupe…!!

12 juin 2014

Jak a dit :

très expressive l'illustration…je viens de découvrire cette histoire et à vrai dire j'ai bien aimé au début le lien d'amitié qui c'est tissé progressivement entre hurmine et layla ( c'est ce qui manque je trouve dans certains récits ou on sent que les “amis” ne se connaissent pas bien)

les plans sont variés et bien utilisés, et le dosage de noir et blanc est agréable à l'oeil. Super! Bravo!

12 juin 2014

Gambit a dit :

Très beau dessin avec une très bonne ambiance. Vivement l'édition!!!

12 juin 2014

Isangeles a dit :

Belle photo de groupe :) Haaa les amitiés de jeunesse, elles ont la peau dure et rendent la peau dure aussi. Belle illustration :)

15 juin 2014

Mosc a dit :

Merci à tous, oui, Hurmine n'était pas des plus commode, gamine, comme le racontait d'ailleurs Phibert bien des pages auparavant

Jak : merci ! c'est l'avantage d'avoir représenté cette amitié dès son commencement ! j'ai aussi essayé de bien soigner les ellipses, les moments entre les cases, les pages, les chapitres, tout ce qu'on ne lira pas mais qu'il faudra imaginer ! Je ne sais pas si j'ai toujours bien réussi mon but, mais c'est pour moi une des composantes principales d'une bande dessinée…

18 juin 2014

Poster un commentaire :