La muse et l'amateur de peinture

L'acheteur d'art

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

9 commentaires

Mosc a dit :

… Encore une fois en retard, toutes mes excuses, mais voici quand même la page 57 de notre récit… Avec un réveil un peu mouvementé pour Hurmine et Gustav…

4 juin 2010

Un visiteur ("R") a dit :

Le pere de Lalya?? Ou j'ai loupé un truc.

Elle compte faire quoi, là, le buter?

4 juin 2010

Gelweo a dit :

Ouhla ça va mal tourner…

4 juin 2010

Nada a dit :

Un peu ivre l'amateur de peinture….. Hurmine prend ces précautions…..

4 juin 2010

KJF a dit :

Ouh là la !!! Que va faire Hurmine !?

5 juin 2010

Mosc a dit :

“R” : le père de Lalya, oui… tu n'as rien dû louper, relies les pages précédentes et tout s'éclairera ;)

Oui, tout cela semble sur le point de bien mal tourner à présent… mais… qui sait comment tout cela va donc se goupiller ?

5 juin 2010

stoon a dit :

Belle planche avé le suspens. Superbe case 2 avec plongée sur le lit. D'Estalière a pris un peu de poids ? ça doit être son manteau ! Quand à Hurmine… vas-y que je te fouille dans les tiroirs ! Est-ce son arme ou celle de Gustav ? En tout cas, elle l'a tout de suite trouvée ?

6 juin 2010

Un visiteur (Not Quite Dead) a dit :

Je partageais l'impression de stoon à propos du père de Lalya: dans l'avant-dernière case, ses jambes me semblent très écartées l'une de l'autre…

L'expression d'Hurmine au réveil est tordante, lorsqu'elle entend qu'il s'agit d'Estalière. Vivement la suite!

11 juin 2010

Mosc a dit :

D'Estalière n'a jamais été maigrelet … Mais c'est vrai que ses jambes, ici, sont un peu du n'importe quoi…

11 juin 2010

Poster un commentaire :