Les réceptions de l'ambassadeur

Il neige !!

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

9 commentaires

Mosc a dit :

Et voilà la page 84, où la triste fin d'une bonne bouteille est contrebalancée par la joie de se retrouver dehors… Joie à la fois pour nos héroïnes mais aussi pour l'auteur qui commençait à se lasser de dessiner des tuyaux et des conduits étroits et obscurs !

28 avril 2011

KJF a dit :

Aaaargh, sacrilège !!! Une bouteille toute neuve !! :O

28 avril 2011

stoon a dit :

Toujours aussi bon. Peut-être le dernier dialogue de Lalya n'est pas utile. On voit qu'il neige. Est-il si important de savoir que nous sommes dans une arrière cour ( oui ? bon ! dans ce cas oublie ce que je viens de dire ). Côté dessin, j'aime beaucoup cette dernière case.

30 avril 2011

Nada a dit :

Belle planche, et toujours aussi haletant comme histoire!!!!Dommage pour ce bon cru, j’aurais bien trinqué avec elles:)

1 mai 2011

Un visiteur (patrick de Vallois) a dit :

purée, c'est magnifique… à la fin je ne pouvais même plus lire les paroles… mais au début je ne pouvais pas non plus les lire car le “TU…VA..CREVER ! ” me faisait trop rire…

A demain surement

patrick

3 mai 2011

Crazy_Cat a dit :

De me dire que une bouteille se casse pas comme ça alors aie aie!

5 mai 2011

Un visiteur (Not Quite Dead) a dit :

Une petite chose en passant: dans la quatrième case, l'encagoulé semble se tenir la nuque… ou en tout cas un autre endroit que celui où a frappé Lalya, comme le montre d'ailleurs la grosse tache de rouge.

A moins que la cagoule n'ait glissé, bien sûr. ;)

9 mai 2011

Mosc a dit :

Merci à tous pour votre passage ! Et désolé encore, j'ai un peu de mal ces derniers temps à suivre le rythme de parution hebdomadaire que je m'étais fixé. En tous cas, ce n'est pas par baisse de motivation ou de volonté de ma part, et je vais tout faire pour retrouver une certaine régularité.

KJF et Nada, merci de compatir au triste sort de la bouteille, qui n'aura survécu que quelques pages.

Crazy Cat : merci de compatir au sort du cagoulé, qui survivra pourtant au coup, certes violent, donné par l'énergique et furieuse Lalya.

Patrick : merci d'avoir laissé un petit message, et à dem… à hier… à avant-hi… à la dernière fois, et à la prochaine !

Stoon : hé, hé, en mettant cette page en ligne, je pensais à une remarque de ce genre venant de ta part, vu que tu m'avais fait les mêmes reproches bien des pages auparavent … Et là encore, j'ai un peu hésité, et puis je me suis dit qu'après ces heures passées sous terre, bien déboussolées, nos héroïnes avaient besoin de se raccrocher à tout, parole y compris, pour bien se rendre compte de leur “délivrance”…

NQD : comme toujours, ton œil affûté remarque les incohérences graphiques… mais comme souvent, tu as le bon goût de trouver tout seul une explication, me dispensant de me livrer à d'hasardeux justificatifs… :)

13 mai 2011

Kbenjamin a dit :

J'aurais aimé avoir une trainée graphique à la vignette 3 pour marquer la violence du choc. M'enfin! Le dessin de l'encagoulé avec Hurmine manque de vraisemblance. M'enfin! Cela n'enlève en rien la beauté de cette planche, Mosc. Bravo et bonne continuation.

23 mai 2011

Poster un commentaire :