La muse et l'amateur de peinture

Fausse piste

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

7 commentaires

Mosc a dit :

Un premier gêneur éloigné, mais Hurmine se sortira-t-elle bien de cette escapade ?…

1 juil. 2010

KJF a dit :

Hin hin… Le petit rire de ces deux là ne me dit rien qui vaille… Décidément, il y a du danger à chaque fin de page ici !!

1 juil. 2010

Nada a dit :

Ouf!!! elle à échappé à l'autoritaire bienveillance d'un digne représentant de la maison poulagat…….mais ni son état, ni sa situation n'ont l'air de s'améliorer…..

1 juil. 2010

Un visiteur (Not Quite Dead) a dit :

Ce policier n'était pas sans me rappeler celui de l'Epave de Tonton Georges. :)

1 juil. 2010

Un visiteur (Maedhrin) a dit :

Absolument d'accord avec NQD. Il y a des flics bien singuliers.

2 juil. 2010

stoon a dit :

Des flics bienveillants… ça c'est louche !!! Ah ! à cette époque, la police, c'était autre chose ! :)

3 juil. 2010

Mosc a dit :

Merci pour vos commentaires,

KJF : oui, c'est une bd mal famée ici, bourrée de mauvaises rencontres…

Nada : on semble aller de Charybde en Scylla… tes sombres prédictions quant à cette sortie diurne se vérifieront-elles ?…

NQD, Maedrhin et Stoon : c'est dommage qu'Hurmine ne semble pas plus apprécier un flic bienveillant qu'un malfaisant… Peut-être, comme pour certains chiens, est-ce une allergie à l'uniforme ? Et bien vue, la chanson de Brassens, je n'y ai absolument pas songé, mais elle est tout à fait adaptée !…

10 juil. 2010

Poster un commentaire :