A l'est, du nouveau ?

Colonel d'Estalière

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

9 commentaires

Mosc a dit :

Des chars ! Des avions ! Boum ! La guerre ! Boum ! Boum ! Badaboum ! Trop génial !

24 sept. 2014

Nada a dit :

Cette arrivée en tank est une réussite, cette page est très belle quelle entrée en matière ! ! Bravo …

25 sept. 2014

Un visiteur (pchav) a dit :

Cette page est magnifique ! On se retrouve plongé dans l'univers de la guerre…

25 sept. 2014

Gambit a dit :

Superbe! La C3 me fait penser à du Tardi… Tu attaques ce nouveau chapitre avec force, on sent que tu en avais envie! ^^

Mais où en est la version papier du premier tome???

25 sept. 2014

Dino a dit :

Belle ouverture pour cette guerre qui avait commencée d'une drôle de façon.

25 sept. 2014

Un visiteur (Not Quite Dead) a dit :

Pas de censure du courrier?

J'aurais cru qu'une telle lettre aurait fini sous les yeux de D'Estalière père, mais il est vrai que l'individu est plus ou moins en disgrâce…

Jolie promotion, non?

27 sept. 2014

Mosc a dit :

Merci, Nada, pchav, Dino ! On l'a ressenti au fur et à mesure de la 1ere partie, même si Hurmine et Lalya espèrent s'arracher un peu aux aspects les plus sordides de leur époque, c'est difficile d'échapper à l'Histoire et ses grands événements…

Gambit : j'y travaille toujours, comme je l'avais dit, je n'ai pas autant avancé que j'aurais voulu durant l'été, mais ça va venir, j'ai juste envie de faire un bel album ! :)

NQD : Apparemment, Lalya a réussi à échapper aux mailles de la censure. Et oui, une belle promotion pour son frère, même si l'on verra dans la prochaine page qu'il ne dirige en fait qu'un mini-bataillon de trois pauvres auto-mitrailleuses… :)

28 sept. 2014

Jean_Baptiste_Crocodile a dit :

Bonne idée de nous rafraichir la mémoire sur cette période difficilement compréhensible aujourd'hui : la drôle de guerre. Ton noir et blanc est comme le blindé avec ses chenilles : rien ne l'arrête, il avale tout, route tracée, pas de route, il va son chemin en absorbant la documentation tout en restant fidèle à sa “manière”.

28 sept. 2014

Mosc a dit :

Ne comptons tout de même pas trop sur cette bd pour remplir un but documentaliste ;)

1 oct. 2014

Poster un commentaire :