Policiers et malfrats

C'est la guerre nom de dieu !

Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike Certains droits réservés.

5 commentaires

Mosc a dit :

Hurmine et le juge d'Estalière : un couple parti pour durer ?

21 oct. 2015

Nada a dit :

Pas avec le regard que lui lance Hurmine, qui soit dit en passant est en mauvaise posture et pas en meilleure compagnie!!;-)

23 oct. 2015

Gambit a dit :

L'effet de profondeur de l'avant dernière case est extra!

23 oct. 2015

Un visiteur (Not Quite Dead) a dit :

Excellente planche, qui remet les choses en perspective de manière parfaitement naturelle.

La dernière case est superbe.

Plaquet, comme souvent avec ses culs-de-bouteilles opaques, a l'air complètement dément. D'Estalière en deviendrait presque une figure rassurante… ce qui est plutôt flippant.

Chapeau bas, mosc'!

25 oct. 2015

Mosc a dit :

En effet, Nada, je ne pense pas qu'Hurmine soit en meilleure compagnie avec d'Estalière qu'avec Plaquet.

Gambit : merci, je l'aime bien cette vignette, moi aussi !

NQD : Ce qui est paradoxal c'est que, quelques pages auparavant, quand Plaquet se trouvait avec Charles Delavoie, c'est lui qui parraissait "rassurant' devant la folie de son compagnon. Mais Plaquet est réellement, dans mon esprit, un des personnages les plus malfaisant de toute cette bd !

28 oct. 2015

Poster un commentaire :